Travailler dans le communautaire, c’est identitaire !

Il suffit de lire les premières phrases de mon profil professionnel pour comprendre que travailler dans le communautaire, c’est vraiment identitaire : « Karine Joly est d’abord et avant tout une intervenante sociale, une fille de terrain! Elle a le mouvement communautaire tatoué sur le cœur! »

Il y a 10 ans, au terme de ma formation, j’aurai pu choisir d’orienter ma vie professionnelle vers le Réseau, mais non, j’ai choisi le communautaire parce que je m’y sentais chez moi. Allez savoir si je l’ai choisi ou s’il s’est imposé à moi parce qu’il donnait un sens à ma vie. Je devais avoir 10 ou 12 ans quand ma grand-mère a fait de moi une bénévole à la Guignolée. J’ai compris au contact des personnes plus démunies que nous pouvions ensemble faire une différence. Et j’ai eu envie de mettre la main à la pâte.

Et vous, quel évènement de votre histoire donne du sens à votre engagement au sein du mouvement communautaire ?

Karine Joly
Formatrice, Centre-StPierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *