Archives du mot-clé pouvoir d’agir

Les CPS – 3

Les CPS de la FQOCF : Résultats attendus et impacts préliminaires (2011-2014)

La troisième fiche porte sur les résultats attendus et les effets constatés jusqu’à maintenant de ces espaces de parole au sein de la FQOCF.

Le but du projet AGORA est d’enrichir les pratiques d’accompagnement des familles et de gestion dans les OCF de manière à soutenir leur cohérence avec les principes d’action communautaire autonome Famille (ACAF) décrits dans le Cadre de référence de la FQOCF.

Plus largement, la FQOCF vise ainsi à soutenir le développement du pouvoir d’agir et l’expression d’une pensée et d’une action citoyenne, tant chez les OCF qu’auprès des familles, pour se donner collectivement un mouvement fort de ses actions, riche de ses pratiques, porté fièrement et reconnu en tant qu’acteur de changement en faveur des familles.

Le rapport d’implantation du projet AGORA qui porte sur les deux premières années de sa mise en œuvre (de janvier 2011 à décembre 2012)

  • Participation : 61% des OCF membres ont participé aux activités en CPS (..)
  • Les CPS favorisent l’enrichissement du mouvement Famille par le respect et la prise en compte des réalités des OCF, des situations et 
des conditions dans lesquelles leurs pratiques s’inscrivent.
  • La mise en commun des connaissances et expériences de tous et toutes permet de réfléchir plus largement aux réalités vécues et d’accroitre le pouvoir d’agir des OCF.

icone_fiche_orangeIPC_CPS3resultatsimpacts_FQOCF (PDF)

La gestion participative

À Mères et Monde (M&M) et au Centre Jacques-Cartier (CJC), la gestion participative est une approche démocratique qui offre aux membres, résidentEs ou non, aux participantEs, aux travailleurs, travailleuses et aux personnes-ressources, des lieux pour débattre et pour participer aux décisions collectives.

Depuis plusieurs années, ces deux organisations ont l’intuition que la gestion participative apporte beaucoup aux jeunes ainsi qu’aux milieux qui la pratiquent. Pour eux, ce n’était pas qu’une façon de faire, mais aussi une philosophie qui a des impacts importants sur le développement et le pouvoir d’agir des personnes et des organismes qui la pratiquent.

En 2011-2012, le CJC et M&M ont choisi d’investir des ressources pour valider cette intuition et documenter ce qu’apporte la gestion participative aux personnes qui la vivent et aux organismes qui la pratiquent.

icone_fiche_orangeFiche La gestion participative (PDF)