Archives du mot-clé gestion participative

L’appropriation du pouvoir ou la démocratie: faire pour ou faire avec les participant-e-s des groupes

Nancy Guberman, Jennifer Beeman, Jocelyne Lamoureux, Danielle Fournier & Lise Gervais

Ce texte est un résumé de Guberman, N. (2004) « Appropriation du pouvoir et démocratie : L’un va-t-il sans l’autre? » dans Guberman, N. et al. (2004) Le défi des pratiques démocratiques dans les groupes de femmes au Québec Montréal : Éditions St-Martin, pp 45-75. Quoiqu’il porte sur les groupes de femmes, nous croyons que les constats et conclusions sont généralisables aux groupes du mouvement communautaires Québécois.

icone_fiche_orange Fiche  »L’appropriation du pouvoir ou la démocratie: faire pour ou faire avec les participant-e-s des groupes »

Processus démocratique

Le contenu de cette fiche est un extrait de la formation Défis des pratiques démocratiques développée par Relais-femmes. Il reprend quelques concepts importants pour la démocratie.

  • Le climat : L’atmosphère de respect, d’écoute, d’ouverture et d’acceptation qui règne dans un groupe. Les membres le sentent, c’est ce qui leur permet de s’impliquer et de développer un sentiment d’appartenance au groupe;
  • Le partage et la compréhension : L’information, l’accès à l’information nécessaire pour prendre une décision éclairée, mais aussi la compréhension de cette information. Des participantes peuvent avoir besoin d’aide et de soutien afin de faire l’effort nécessaire pour comprendre l’information;
  • La délibération : Articuler, explorer, examiner les enjeux, prévoir les impacts et les conséquences, nommer ses opinions ou préférences, envisager les compromis possibles, s’ouvrir, changer, concilier;
  • La décision : Par consensus ou par vote, respecter la décision, les opinions minoritaires;
  • L’action : Responsabilités et ressources pour réaliser la décision;
  • L’évaluation : Un retour ou une rétroaction sur la décision, l’action et le processus en general.

icone_fiche_orange Fiche  »Processus démocratique »

La gestion participative

À Mères et Monde (M&M) et au Centre Jacques-Cartier (CJC), la gestion participative est une approche démocratique qui offre aux membres, résidentEs ou non, aux participantEs, aux travailleurs, travailleuses et aux personnes-ressources, des lieux pour débattre et pour participer aux décisions collectives.

Depuis plusieurs années, ces deux organisations ont l’intuition que la gestion participative apporte beaucoup aux jeunes ainsi qu’aux milieux qui la pratiquent. Pour eux, ce n’était pas qu’une façon de faire, mais aussi une philosophie qui a des impacts importants sur le développement et le pouvoir d’agir des personnes et des organismes qui la pratiquent.

En 2011-2012, le CJC et M&M ont choisi d’investir des ressources pour valider cette intuition et documenter ce qu’apporte la gestion participative aux personnes qui la vivent et aux organismes qui la pratiquent.

icone_fiche_orangeFiche La gestion participative (PDF)

Gestion et gouvernance

Le concept de gestion réfère à l’action et la manière de gérer, d’administrer et d’organiser quelque chose. Quatre grandes fonctions de gestion permettent l’atteinte des objectifs de l’organisation et la réalisation de sa raison d’être. Ces quatre fonctions sont la planification, l’organisation, la direction/contrôle et l’évaluation et concerne les ressources humaines, financières et matérielles et l’organisation des services et activités.

La gouvernance, au sens large, réfère à la répartition des pouvoirs entre les différents acteurs d’une organisation ou d’une entreprise. L’organisme se dote d’un ensemble des procédures et structures de façon à assurer transparence et équilibre des pouvoirs entre la gestion, les membres et les administrateurs du conseil d’administration.

La gestion et la saine gouvernance se traduisent dans un modèle de gestion…
icone_fiche_orange Fiche gestion et gouvernance (PDF)